Français
English
+33 221 580 555
» Led & Santé
Exporter en pdf  Exporter en pdf
Led & Santé

Le 26 Octobre 2010, l'ANSES (l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) a publié un rapport qui pointe 2 facteurs de risque pour l'oeil humain induits par :

  1. l'éblouissement de la rétine,
  2. une exposition prolongée à la lumière bleue.

 

1. L'éblouissement 

 

 

Il peut conduire à un trouble de la vision (effet de voile) lié à la quantité de lumière incidente sur l'oeil et à la luminance (Candela/mm²) de la source lumineuse.

 

Il n'existe pas actuellement de norme définissant une luminance maximale.

 

En vue de limiter ce risque, MANTAGUA  a modifié le design de ses éclairages afin d'augmenter la surface de la source lumineuse et donc diminuer sa luminance par :

  • la présence d'une verrine sablée,
  • l'adjonction d'une optique,
  • ou la multiplication du nombre de leds.
     
2. Une exposition prolongée.

 

 

Une exposition répétée sur de longues durées à la lumière bleue peut provoquer un endommagement de la rétine. Or toute LED de lumière blanche comporte un spectre de couleurs qui va du bleu au rouge.

 

Ce risque serait plus important chez l'enfant (et certaines personnes aphakes ou pseudophakes) car son cristallin transparent filtre moins les radiations bleues que l'adulte dont le cristallin s'est opacifié.

 

Depuis 2008, MANTAGUA a pris le parti de n'utiliser que des LEDs de couleur blanc chaud (<3100°K) dans la fabrication de ses produits avec un Indice de Rendu des Couleurs (IRC) supérieur à 80.

 

Ce choix induit :

  • une composante bleue réduite par opposition à une couleur blanc froid,
  • une lumière confortable, proche de l'halogène avec un bon IRC,
  • un coût de revient plus élevé car seuls quelques fabricants mondiaux de LEDs savent les fabriquer avec régularité.
    Depuis son origine, MANTAGUA a eu pour politique d'offrir à ses clients le meilleur rapport/qualité possible.

En l'absence de normes précises, l'ensemble des choix techniques et économiques présentés ci-dessus permettent de diminuer les risques soulevés par l'ANSES.

 

Source : Dossier de presse "Systèmes déclairage utilisant des diodes électroluminescentes : des effets sanitaires à prendre en compte" - 25 octobre 2010

Télécharger le dossier de presse de l'ANSES